Faire des manipulations en laboratoire

Pourquoi faut-il se protéger lors des manipulations en laboratoire ?

De nombreuses entreprises sanitaires et pharmaceutiques manipulent fréquemment des solutions moléculaires à risque très élevé. Afin de trouver de remède à des maladies mortelles, voire épidémiques, certains scientifiques sont obligés de manipuler les germes de ces maladies très dangereuses. Pour assurer la protection de ces spécialistes vulnérables, il est nécessaire de mettre en place des stratégies de protection. Quelle est donc l’importance de la protection lors des manipulations en laboratoire ? Les lignes à suivre seront utiles pour une meilleure compréhension de votre part.

Les contenus que manipulent régulièrement les laborantins

La réalisation des manipulations en laboratoires

Le technicien de laboratoire peut avoir à travailler dans divers milieux. Il peut exercer sa profession dans le secteur de la santé, en milieux industriels, ou encore dans le secteur de la recherche et de l’enseignement. De ce fait, il est amené à faire face à plusieurs risques.

En effet, il doit manipuler des liquides biologiques tels que le sang, l’urine et les sels  susceptibles d’être infectés. Il est aussi confronté à la manipulation et à l’usage de produits et réactifs chimique qui peuvent être d’ordre toxique, inflammable, cryogénique ou radioactif.

À l’occasion des diverses manipulations en laboratoire, le technicien doit utiliser des instruments de types coupants ou piquants tels que les bris de verre des éprouvettes, les pipettes et les aiguilles. Il peut aussi utiliser des équipements électriques et des matériels sous pression ou vide. En manipulant les animaux, le technicien de laboratoire s’expose à des risques. Il peut subir des griffures ou morsures d‘animaux.

C’est donc à cause de tous ces risques encourus que les techniciens de laboratoires attachent un grand intérêt à leur sécurité. Pour assurer leur protection, les dirigeants des entreprises qui les emploient mettent à leur disposition des équipements de protection tels que le plafond soufflant P-Box, de Noroit Labo.

Les équipements de protection des laborantins

La protection des manipulations en laboratoire

Plusieurs entreprises telles que Noroit Labo réalisent de magnifiques progrès dans la sécurisation des laborantins. Outre le plafond soufflant évoqué plus haut, ils mettent à disposition des laboratoires plusieurs autres équipements. Parmi les plus utilisés, on peut faire cas de :

  • les postes de sécurités microbiologiques,
  • les conteneurs adaptés pour les produits souillés, et
  • les lavabos et les distributeurs de savon à commande non manuels…

Il y a aussi d’autres accessoires qui ont des fonctions précises. C’est le cas des gants, des lunettes de sécurités, des masques qui sécurisent la respiration, et de la blouse.